Sainte Elisabeth de la Trinité

Ce soir, j’ai appris, je pense pour ma première fois, à propos d’une carmélite française qui est peut-être un peu moins connue des autres carmélites comme Sainte Thérèse d’Avila et Sainte Thérèse de Lisieux. Elle s’appelle Sœur Elisabeth de la Trinité. Elle est née en 1880, décédée en 1906 quand elle avait 26 ans et canonisée par le pape François en 2016.

Elle a eu beaucoup de dévotion à un jeune âge et pensait à une vocation religieuse depuis qu’elle était petite. Quand elle avait quatorze ans, elle a reçu l’appel de consacrer sa vie à Dieu, mais sa mère n’était pas convaincue.

Pendant qu’Elisabeth était une adolescente, elle a joué au piano, enseigné le catéchisme, participé à la chorale et animé les activités avec des jeunes enfants à l’église. Deux choses qu’Elisabeth et Jean-Paul II ont beaucoup aimé et que j’aime aussi sont Frédéric Chopin et les montagnes. Quand je lis l’histoire des vacances prises par la famille de Elisabeth, je me suis rappellée de mes propres expériences dans les Pyrénées et à la basilique du Sacré-Cœur en Montmartre.

Paris 2017 - Sacre Coeur

Pendant qu’elle a commencé à écrire un journal de vie et qu’elle lisait plusieurs livres spirituels en plus des scriptures, sa vie spirituelle s’intensifie. Elle était très influencée par les lettres de Saint Paul et particulièrement Éphésiens 1, 11. Afin de guider sa manière de parler et de vivre, elle a utilisé ce verset, soit être « louange de sa gloire », en référence à ce passage:

11 C’est en lui encore que nous avons été mis à part, désignés d’avance, selon le plan préétabli de Celui qui mène toutes choses au gré de sa volonté,
12 pour être, à la louange de sa gloire, ceux qui ont par avance espéré dans le Christ.

Soeur Elisabeth a eu une grande dévotion à la Saint Trinité. Cette prière, ci-dessous, qui a été composée en 1904, est un sommaire de sa spiritualité:

Ô mon Dieu, Trinité que j’adore

O mon Dieu, Trinité que j’adore, aidez-moi à m’oublier entièrement pour m’établir en vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l’éternité. Que rien ne puisse troubler ma paix, ni me faire sortir de vous, ô mon Immuable, mais que chaque minute m’emporte plus loin dans la profondeur de votre Mystère. Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée et le lieu de votre repos. Que je ne vous y laisse jamais seul, mais que je sois là tout entière, tout éveillée en ma foi, tout adorante, toute livrée à votre Action créatrice.

O mon Christ aimé crucifié par amour, je voudrais être une épouse pour votre Cœur, je voudrais vous couvrir de gloire, je voudrais vous aimer… jusqu’à en mourir ! Mais je sens mon impuissance et je vous demande de me « revêtir de vous même », d’identifier mon âme à tous les mouvements de votre âme, de me submerger, de m’envahir, de vous substituer à moi, afin que ma vie ne soit qu’un rayonnement de votre Vie. Venez en moi comme Adorateur, comme Réparateur et comme Sauveur.

O Verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à vous écouter, je veux me faire tout enseignable, afin d’apprendre tout de vous. Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et demeurer sous votre grande lumière; ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse plus sortir de votre rayonnement.

O Feu consumant, Esprit d’amour, « survenez en moi » afin qu’il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe : que je Lui sois une humanité de surcroît en laquelle Il renouvelle tout son Mystère. Et vous, ô Père, penchez-vous vers votre pauvre petite créature, « couvrez-la de votre ombre », ne voyez en elle que le « Bien-Aimé en lequel vous avez mis toutes vos complaisances ».

O mes Trois, mon Tout, ma Béatitude, Solitude infinie, Immensité où je me perds, je me livre à vous comme une proie. Ensevelissez-vous en moi pour que je m’ensevelisse en vous, en attendant d’aller contempler en votre lumière l’abîme de vos grandeurs.

Sainte Elisabeth de la Trinité, priez pour nous.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s